• Votre panier est vide.
    • Votre panier est vide.
BoostAllaitement

Avec l’arrivée de bébé vous vous sentez prête à commencer l’allaitement ! Bravo ! Comme vous le savez peut-être déjà, allaiter apporte de nombreux bienfaits pour vous et votre nourrisson.
En général il faut compter 6 semaines pour qu’un allaitement se mette complètement en place. Et la lactation n’est pas toujours régulière. Alors comment se passe l’allaitement pour une maman ? Et avant de booster sa lactation comment la maintenir ? Quelles astuces mettre en place pour poursuivre l’allaitement même si se profile une reprise du travail ?

Comment se passe la lactation pour une maman ?

Il y a 2 grandes phases dans l’allaitement :

Le jour de la naissance de votre bébé

La lactation se met en route avec l’action des hormones qui sont en pleine ébullition.
Lors de la délivrance du placenta l’ocytocine est libérée. Cette hormone permet de développer le lien d’attachement maman-nourrisson et favorise la montée de lait.
Le taux de prolactine, l’hormone responsable de la production de lait, grimpe ensuite rapidement, pour permettre à la lactation de démarrer. Comme le corps a eu 9 mois pour préparer l’allaitement vous avez déjà du lait avant la naissance de votre enfant. On dit alors que la lactation est sous « contrôle endocrine » : c’est le cerveau qui demande au corps de produire le lait et de le « stocker ». C’est pourquoi vos seins sont lourds et tendus.

Quelques semaines plus tard

La prolactine diminue et le corps s’adapte en fonction de la demande du nourrisson. C’est la succion du bébé qui fait venir le lait. La production lactée est régulée par les seins seulement. On parle alors de « contrôle autocrine » qui permet de stopper la lactation si votre nourrisson ne tète pas ou au contraire l’augmenter en fonction de ses besoins, si votre enfant tète régulièrement.
Vous pouvez sentir que votre poitrine est plus souple car le lait est stocké seulement dans les cellules du sein qui secrètent le lait. Dès le début de la tétée les cellules qui se vident reproduisent immédiatement du lait.
Chaque sein gère lui-même la production de lait, ce qui explique qu’une femme peut allaiter que d’un seul sein.
Avec des seins moins remplis et donc plus mous, vous pouvez ressentir stress et inquiétude à l’idée d’avoir moins de lait. Mais pas de panique ! Ce sont vos seins qui ont pris le contrôle et adaptent eux-mêmes la production de lait en fonction des tétée ! Nul besoin de se précipiter dans la première pharmacie pour acheter toute une panoplie de biberons, tétines, lait en poudre … Et que sais-je encore ? Bébé va encore profiter pleinement de votre lait ! Respirez et faites-vous confiance !
Cette deuxième phase est souvent appelée à tort « allaitement automatique » comme si le lait venait automatiquement alors qu’en fait c’est parce que bébé tète que vous avez encore du lait. Si votre nourrisson ne tète plus alors votre lait va se tarir.

Comment maintenir sa lactation ?

Si vous êtes partante pour allaiter votre bébé il va falloir tenir sur la durée ! Car avant de booster sa lactation il faut surtout continuer à maintenir l’allaitement.
Voici quelques conseils pour que vous puissiez relever ce beau défi !

Se reposer

C’est peut-être là le point essentiel car la fatigue et le stress perturbent la lactation. Et pourtant l’envie de reprendre une vie « normale » le plus vite possible est grande. Mais prenez soin de vous ! Pas de précipitation vous venez d’avoir un bébé.
Avec le stress de la naissance et plusieurs nuits écourtées, les périodes de repos sont essentielles. Et c’est là qu’il faut encore plus s’écouter et accepter de :

  • se reposer le plus souvent possible en suivant la règle qui veut que maman dorme lorsque bébé dort. Ces petits moments dans la journée vont vous permettre de reprendre des forces, de l’énergie pour continuer l’allaitement.
  • demander de l’aide en laissant le papa s’occuper de bébé pendant que vous vous reposez. Les moments comme le bain, les promenades, le peau à peau vont développer le lien d’attachement entre papa et bébé et permettre de créer une complicité entre eux.
    N’hésitez pas non plus à demander de l’aide pour la préparation des repas.
    Petite astuce :  demandez qu’on en prépare un peu plus. Le surplus est alors à congeler pour constituer des réserves faciles à préparer le moment venu. C’est du temps gagné pour se reposer plus.

Avoir un régime alimentaire sain, varié et équilibré

Qui n’a pas accumulé quelques kilos pendant la grossesse ? Les kilos stockés vont être bien utiles. Quelle chance !
Si on fait un peu de mathématiques, chaque jour l’apport énergétique supplémentaire nécessaire aux femmes qui allaitent se situe entre 70 et 330 kcals par jour. Résultat de l’opération : l’allaitement est un excellent moyen de perdre du poids.
Mais attention il ne faut surtout pas développer de carences afin de rester en pleine forme pour continuer à allaiter votre bébé !
Votre corps priorisera toujours votre bébé aussi votre lait sera bon pour lui mais il ne faut pas non plus puiser dans toutes vos réserves, et risquer la fin de votre allaitement.
Aussi suivez votre instinct et mangez à votre faim. En plus de vos repas quotidiens vous pouvez prendre quelques collations nutritives et saines comme des fruits, des légumes, des produits laitiers…
Si vous vous nourrissez suffisamment il est inutile de prendre des suppléments en vitamines et minéraux. Exception faite pour les mamans végétaliennes qui ne veulent pas ajouter d’œufs à leur alimentation durant la grossesse et l’allaitement : il est alors fortement recommandé de prendre de la vitamine B12 pour qu’elle soit bien présente dans le lait.
Ecoutez également votre soif. Lors de la tétée, vous ressentez peut-être une envie de boire. N’oubliez pas d’avoir toujours un verre d’eau à proximité pour étancher cette soif. Contrairement à l’idée reçue, boire en grande quantité ne va pas permettre une lactation plus importante. Il n’y a aucun lien entre les deux. Dans le même ordre d’idée la croyance selon laquelle il faut boire du lait pour produire du lait est fausse !

Trouver la bonne position pour allaiter

Cela permet au bébé de vider complètement les seins pendant la tétée et donc de faire travailler les glandes mammaires pour qu’elles continuent à produire du lait. Mais également une bonne position empêche l’apparition des crevasses. Or ne pas avoir de crevasses est le meilleur moyen d’allaiter dans la durée. Il faut prendre spécialement soin de ses seins pendant toute la durée de l’allaitement. C’est pourquoi il est essentiel d’adopter une bonne position du début à la fin de l’allaitement.
Si cependant une douleur survenait voici ce que dit le docteur Jack Newman :

Le meilleur traitement pour les mamelons douloureux est la prévention. La meilleure prévention est d’assurer une bonne prise du sein par le bébé dès le premier jour. Les douleurs des mamelons ont souvent une ou deux causes. Soit le bébé n’est pas bien positionné et ne prend pas le sein correctement, soit il y a un problème de succion, ou les deux.

La solution naturelle pour soigner les crevasses est d’appliquer une compresse de lait maternel sur vos mamelons à renouveler toutes les 4 heures jusqu’à disparition des crevasses. Votre propre lait contient des propriétés cicatrisantes et antiseptiques.
Si une partie de votre sein est rouge et douloureux c’est peut-être une mastite. Elle survient habituellement à la suite d’une fatigue, un stress, un engorgement, des crevasses … Il existe des solutions naturelles comme l’application de compresses d’infusion de persil ou d’argile additionnées d’un peu d’huile de millepertuis.

Comment booster sa lactation ?

Si malgré tous vos efforts pour maintenir l’allaitement, vous sentez que vous avez moins de lait, il reste des astuces pour booster sa lactation.

Multipliez les tétées

Comme on l’a vu juste avant, plus bébé tète et plus la lactation augmente. Même si vous reprenez le travail et que vous êtes moins souvent avec votre enfant multipliez les tétées :

  • en tirant votre lait : privilégiez le tire-lait à double pompe. Il permettra aux 2 seins de travailler en même temps, sans en laisser un au repos.
  • en mettant bébé au sein à la demande : un bébé qui tète bien est vraiment plus efficace qu’un tire-lait. Profitez du week-end pour mettre votre nourrisson à contribution ! Il sera heureux de ces moments privilégiés avec vous.
    Plus le lait est prélevé et plus votre corps va en produire naturellement pour remplacer celui qui aura été prélevé.

Privilégiez les aliments galactogènes

Pour booster sa lactation, il existe de nombreux aliments favorisant la lactation. Ce sont des aliments galactogènes ou des galactagogues. On trouve ainsi  :

  • les aliments riches en fer et en vitamines : les flocons d’avoine, les carottes sous toutes ses formes, les légumes à feuilles vert foncé (chou, épinards), les amandes, les noix et les noisettes.
  • les aliments riches en protéines et en fibres : pois chiche, riz brun.
  • les acides gras que l’on trouve dans le saumon par exemple (oméga-3).
  • les plantes galactogènes : fenouil, anis, carvi ou cumin, fenugrec. Vous pouvez les consommer sous forme de tisanes (elles soulageront également les coliques du nourrisson) en faisant infuser les plantes dans l’eau chaude.

Vous pouvez également tester la bière sans alcool, bien évidemment. En effet l’orge agit sur la lactation et de nombreuses femmes le remarquent après en avoir consommé.
Cependant attention à ne pas déséquilibrer son alimentation en prenant ces aliments galactogènes en grande quantité pour booster sa lactation.

Faire appel à un conseiller en lactation

C’est un bon réflexe à avoir parce que ce sont les pros de l’allaitement.
Les conseillers en lactation sont là pour répondre à vos questions et vous encourager aussi ! 😊 Ne restez pas seule lorsque vous avez un problème de lactation.
Le site de l’association française des consultants en lactation vous permet de prendre contact avec un consultant en lactation.
Enfin le site de la Leche League est une mine d’informations.

Vous avez certainement plein d’astuces pour booster la lactation ! On a hâte de les connaître alors partagez-les nous !

Vous pouvez également lire notre article sur le massage bébé connu pour ses nombreux bienfaits !

Share this post

Leave your thought here

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les dernières News Tidoo dans votre boite mail.

Recevez les derniers conseils des parents Bio, nos actus, nos offres spéciales.